“Cézallier-Sianne”

“Cézallier-Sianne”

Bernard Jourde et son Cézallier en peinture

Bernard Jourde qui a des attaches à Laurie expose jusqu’au 29 août à Blesle sa vision du Cézallier, avec ses tableaux qui restituent les lignes et les couleurs des grands espaces du Cézallier.

Comme chaque été depuis bientôt 15 ans la maison du peintre auvergnat Édouard Onslow au coeur de Blesle montre jusqu’au 29 août les oeuvres d’un peintre d’aujourd’hui. Cet été c’est au tour de Bernard Jourde d’être présenté sur les murs d’une des plus belles demeures de la cité abbatiale Blesloise.

Lisière de foret

Bernard Jourde aime son Cézallier : «  chacun a son pèlerinage, moi, dit-il, c’est toujours ce passage entre ce coin de prairies luttant contre la pente, et, une fois passé La Coharde-haute (Molèdes), on se retrouve dans le grand désert du Cézallier : ce rituel maintes fois accompli et toujours fantasmé incite à de multiples découvertes, même très loin d’ici, à distance…

Auvergnat par le sol, je viens sur ces terres depuis toujours à Lussaud village de mes racines auvergnates. Peu à peu le pays s’est immiscé en moi, jusqu’à en devenir indispensable. Il me semblait qu’un jour je tenterai d’en saisir la beauté par le trait.

Mais le Cézallier ne se laisse pas apprivoiser sans rugir, le mettre sur le chassis n’est pas chose aisée : il faut en restituer la force des paysages crus sans artifices ; le trait devrait être sévère comme ces forêts de sapins qui le coiffent, les couleurs changeantes des terres absorbant l’essence de ciels toujours mouvants… »

A découvrir les émotions d’un artiste qui met en valeur notre territoire.

Voir l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remerciements à M. Pierre Jourde, Jean Jacques Le Mohan, Éric Tartès pour leur participation et appui.

back to top